Et pendant ce temps Simone Veille !

Et pendant ce temps Simone Veille !

Plein tarif : 25€
Tarif réduit (bénéficiaire du RSA, de l’AAH, demandeurs d’emploi, étudiants (- de 26 ans) sur présentation d’un justificatif : 22€

CIE THÉÂTRE DU POMPON
UNE PIÈCE DE
CORINNE BERRON
HÉLÈNE SERRES
VANINA SICURANI
BONBON
TRINIDAD
TEXTE DES CHANSONS
TRINIDAD
INTERPRÈTES
MARIE MONTOYA
NATHALIE PORTAL
HÉLÈNE SERRES
VANINA SICURANI
COLLABORATION ARTISTIQUE
CORINNE BERRON

Durée 1h20
EN PARTENARIAT AVEC LA MAISON DE L’EUROPE DES PYRÉNÉES.
TOUT PUBLIC

Réservations en ligne : Festik

Un hommage engagé et engageant à Simone Veil, sous la forme d’un spectacle désopilant sur l’histoire des droits de la femme ? Oui, c’est possible !

Cette comédie a déjà été plébiscitée plus de 900 fois par le public féminin ET masculin !! Ou l’art de raconter la trop lente évolution de la condition féminine en France des années 50 à nos jours, à travers des scènes de la vie quotidienne truffées de parodies de chansons désopilantes… Trois femmes sur un banc dans un jardin public : en 1950, c’est pour surveiller les gosses, en 1970, c’est avant de partir en manif, en 1990, c’est pour faire du sport et en 2018, avant d’aller faire les soldes… Le ton est donné sous l’oeil vigilant complice et moqueur de Simone, la conteuse, garante de la petite et de la grande histoire de la cause des femmes !

Voici Marcelle, France et Jeanne… Elle avaient 20 ans en 1940 et se retrouvent en 1950, là sur ce banc, toutes les trois mariées, mères au foyer et ayant dû renoncer à leurs ambitions personnelles pour rentrer dans le droit chemin édicté par la société pour les femmes. L’arrivée de l’électroménager et le droit de vote ne suffiront pas à leur faire oublier que, paradoxalement, c’est bien pendant la guerre qu’elles ont goûté à la liberté en accédant, en leur absence, aux postes occupés par les hommes. Ces trois femmes sont les premières de trois lignées de femmes que le spectacle suit de génération en génération, jusqu’à nos jours.

«Le tour de force de ce spectacle est de faire à la fois rire et réfléchir sur un sujet – le féminisme, hou ! le vilain mot ! – que d’aucuns aiment à déconsidérer et moquer.» Causette



Liens complémentaires
https://theatredelacontrescarpe.fr/et-pendant-ce-temps-simone-veille/